UA-35383304-2

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Compte-rendu de la réunion du 12 février 2011

    Imprimer

    Après 4 mois de fonctionnement, il nous semble avoir trouvé un mode de fonctionnement cohérent autour de 3 axes :

    1. Les soirées spéciales, rencontre avec un réalisateur ou avec des personnes plus spécialisées sur un des thèmes abordés par le film.

    2. Les rendez-vous kino le dimanche à 17h00 pour  parler cinéma autour d'un film 

    3. Les ciné-goûter (mercredi PM) et ciné-ptitdéj (dimanche matin) pour les plus jeunes

    Nous avons tout d'abord dressé le bilan des activités des premiers mois d'activités:

    • 5 soirées spéciales en présence de réalisateurs
    • 5 soirées spéciales "débat"
    • 1 rendez-vous Kino « Certains l'aiment chaud » (présenté par un intervenant de l'option cinéma du lycée J. Jaurès)
    • 5 ciné- ptitdéj et 4 ciné-goûter (900 à 1000 personnes pour l'ensemble).Certains ciné-goûter sont organisés avec le centre social de Carmaux pour que des familles puissent faire les gâteaux et se voit offrir le cinéma.

    Nous avons obtenu un financement CUCS dans le cadre Passeur d'images  / cohésion sociale.

    Présentation du programme de février à mai 2011 pour éditer la plaquette

    A noter, nous clôturerons la saison le dimanche 15 mai  2011 (même si certains RDV peuvent se greffer après) par la KinoSurprise (une programmation surprise et barbecue/buvette/tombola à l'issu de la séance)

    Dans les projets non indiqués sur la plaquette:

    • Une programmation autour du cyclisme au passage du tour de france
    • Une programmation des productions scolaires et des films d'atelier

    Nous souhaiterions mettre en place un groupe pour organiser cette soirée qui n'est pour l'instant qu'au stade d'idée. Volontaires faites signe


    Des besoins

    Je tiens  à remercier les membres du bureau, les personnes qui aident à l'organisation des soirées et des ciné-ptitdej ou ciné-goûter.


    Malgré cette aide importante, il nous reste des besoins que nous avons, pour l'instant, des difficultés à combler par manque de temps. Le travail à effectuer pour organiser des soirées est assez important. Si des personnes souhaitent s'investir ponctuellement ou à plus long terme selon vos préférences, je dresse une liste de ce qui pourrait nous être utile. Si vous êtes intéressés, prenez contact avec nous par mail.

    1. Nous souhaiterions une identité visuelle, un logo un slogan (quelqu'un qui serait bon graphiste par exemple)
    2. Si une personne adore faire des flyers, des tracts, de la mise en page, je cède ma place fort volontiers (je n'ai aucun don pour cela)
    3. Si une personne était intéressée pour faire le relais avec la presse, la radio et pourquoi pas la télé.
    4. Nous aimerions que les kinocup soit servi avec des produits locaux et voire présenté par les producteur eux-mêmes (jus de fruit, vin, charcuterie, gâteaux...) mais notre réseau est assez limité. Si des personnes connaissent des producteurs intéressés  et peuvent en parler avec eux...
    5. Cette association pourra continuer son action que si cela est financièrement viable et pour cela il nous faut du public. N'hésitez pas à relayer l'information.

     

  • Rencontre avec Emmanuel

    Imprimer

    Dimanche 27 février à 17h30

     

    bachir.jpg

     

    Valse avec Bachir est un film autobiographique. Ari Folman, metteur en scène israélien, a rendez-vous en pleine nuit dans un bar avec un ami en proie à des cauchemars récurrents, au cours desquels il se retrouve systématiquement pourchassé par une meute de 26 chiens. 26, exactement le nombre de chiens qu'il a dû tuer au cours de la guerre du Liban, au début des années 80 !
    Le lendemain, Ari, pour la première fois, retrouve un souvenir de cette période de sa vie. Une image muette, lancinante : lui-même, jeune soldat, se baigne devant Beyrouth avec deux camarades.
    Il éprouve alors un besoin vital de découvrir la vérité à propos de cette fraction d'Histoire et de lui-même et décide, pour y parvenir, d'aller interviewer à travers le monde quelques-uns de ses anciens compagnons d'armes.
    Plus Ari s'enfoncera à l'intérieur de sa mémoire, plus les images oubliées referont surface.


     

    http://www.valseavecbachir-lefilm.com/

     

    Retrouvez la critique de la bande dessinée

    sur le blog de la médiathèque :

    http://mediathequecarmaux.hautetfort.com/

     et l'album dans les bacs à BD de la section Adultes

    de la médiathèque de Carmaux