UA-35383304-2

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

coopérative ouvrière

  • Débat : de l'implication des salariés dans la gestion de l'entreprise...

    Imprimer

     Vendredi 5 novembre à 20h30

    Dans le cadre du mois du documentaire et du mois de l'économie sociale et solidaire, débat autour du film "Entre nos mains"  en partenariat avec l'Union Régionale des SCOP (Société COopérative  de Production) de Midi Pyrénées, représentée par Julie Laur et de gérant(e)s de SCOP locales : Magali Beges, ("La maille  au personnel" à Montredon-Labessonié ,  Raymond Bataille, ("Sitelec " à  Carmaux)  et Jean-François Verdier (CET Infra à Albi).

    www.scopmidipyrenees.coop/

     

    498.jpg

     

     Confrontés à la faillite de leur entreprise de lingerie, des salariés - majoritairement des femmes - tentent de la reprendre sous forme de coopérative.
    Au fur et à mesure que leur projet prend forme, ils se heurtent à leur patron et à la réalité du « marché ».
    L’entreprise devient alors un petit théâtre où se jouent sur un ton espiègle, entre soutiens-gorge et culottes, des questions fondamentales économiques et sociales.
    Les salariés découvrent dans cette aventure collective une nouvelle liberté.

     

    "Dans Entre nos mains, elle s'attache à la naissance d'une Scop, forme moderne de coopératives [...].Face à la défection de leur patron,les ouvrières et les cadres d'une PME spécialisée dans la lingerie féminine se posent la question d'une reprise en main par les employées[...].La réalisatrice parvient à maintenir jusqu'au bout un suspense aussi tendu que celui de Claire Simon dans le fameux Coûte que coûte il y a quinze ans. Sans insistance didactique, elle procède par petites touches où les interviewé(e)s livrent avec un mélange de candeur et de lucidité leurs espoirs ou leurs hésitations.[...]  il s'agit d'un constat de société:: Mariana Otéro se garde bien de juger ses interlocutrices."


    POSITIF n°596 octobre 2010


    Tarif : 5 €